Transformer une entreprise : une affaire d’intimité

Lorsque l’on dirige des centaines de personnes la main ne peut pas trembler 🙂

Trouver le chemin de l’humilité

Quels points communs entre une entreprise de nettoyage, un département de France (le plus beau!), un fabricant de drones, des chantiers navals, un acteur majeur de l’environnement, une société d’ingénierie, un équipementier industriel, un transporteur maritime, une entreprise de facility management et un assureur ? (1)

Oserais-je prétendre une forme de doute de la part de leurs dirigeants ?

Bien sûr, les intéressés préfèreront peut-être parler de légitimes questionnements. Lorsque l’on dirige des centaines de personnes la main ne peut pas trembler. Pourtant le doute peut être bénéfique. Il incite à se poser la bonne question. D’ailleurs, quelle confiance accorderions-nous au dirigeant qui ne se questionne pas, qui ne se remet jamais en cause ?

Début juin 2021, j’ai eu le plaisir de réunir une douzaine de cadres dirigeants. Quelle motivation pouvait bien animer ces personnes très occupées à consacrer une partie de leur après-midi et leur soirée à un thème qui m’est personnellement cher : la transformation d’entreprise ? Peut-être s’agissait-il d’une simple curiosité intellectuelle ? Plus prosaïquement, l’envie d’échapper au quotidien, la perspective de « réseauter » après une trop longue période de confinement ont probablement contribué au succès de cet événement.

Tous les participants ne l’avoueront pas, mais certains l’expriment plus ou moins implicitement. Lorsque l’on dirige des hommes et des femmes, on peut ressentir le besoin de se rassurer. Transformer une entreprise est un processus long avec quelques moments de satisfactions mais aussi beaucoup d’embûches et de déceptions. Savoir que ses pairs partagent les mêmes préoccupations est rassurant. Faire évoluer la culture d’une entreprise, susciter de l’engagement, s’adapter aux évolutions du marché, de la technologie sont des challenges incontournables mais extrêmement difficiles.

Ces challenges interrogent nos motivations profondes et en premier lieu celles de leurs dirigeants. Pour quelles raisons essentielles, voire intimes un dirigeant veut-il mobiliser des centaines de personnes ? La réponse à cette question est souvent très personnelle, elle plonge dans l’histoire du dirigeant. Il y a quelques années j’ai été très touché par la communication de mon PDG. Dans une entreprise précédente, il avait été confronté à la mort d’une dizaine de personnes provoquée par un accident sur un chantier. Ce ne sont pas ses mots qui m’ont frappé, mais sa sincérité et son émotion. J’ai mieux compris et intégré par la suite son obsession pour la sécurité.

En ce début juin, certains de mes invités ont partagé avec une émotion palpable un bout de leur histoire personnelle et finalement leur motivation profonde pour faire grandir leurs équipes.

Après de longs mois de confinement, le plaisir retrouvé du réseau

Au commencement, un homme, une femme

La transformation d’une entreprise est presque toujours incarnée. Le déclencheur plus ou moins discret est souvent un homme ou une femme à la tête de l’entreprise. Une intime conviction l’anime, il faut challenger le status quo, faire évoluer la culture, le management, l’offre de service, les méthodes, les outils. C’est un vrai projet. AGPM, spécialiste de la prévoyance militaire et VEOLIA Eau n’ont pas hésité à investir 3 ans durant pour faire bouger les lignes. Mylène Dubranle et Bénédicte Ebrard, toutes deux en charge de la transformation, respectivement pour AGPM et VEOLIA Eau région SUD nous ont fait part de leur expérience. Si le point de départ est l’intime conviction d’un dirigeant, il faut passer une étape d’écoute pour assimiler les enjeux des changements à promouvoir. Cette écoute est celle des clients et des usagers bien sûr, mais c’est aussi celle des salariés.

AGPM et VEOLIA Eau : 2 transformations culturelles et technologiques exemplaires

De l’expertise, des résultats, de l’ambition et la culture de la transformation

Tout projet fait appel à des compétences pluridisciplinaires. Un projet de transformation n’échappe pas à ce principe, une expertise technique est indispensable pour déployer des solutions digitales par exemple. Mais l’enjeu culturel est peut être plus important encore. Savoir opérer une transformation culturelle est une compétence rare. Il faut accepter de se faire aider, c’est une posture d’humilité indispensable à la réussite du projet. A la clé, les résultats sont nombreux : plus de fluidité, d’agilité, de transversalité, d’efficience, de capacité d’innovation. Si le retour sur investissement n’est pas toujours facile à mesurer, les bénéfices des projets d’AGPM et de VEOLIA Eau sont incontestables. Lorsque tous les ingrédients sont réunis, l’entreprise affiche alors son ambition, celle qui donne du sens à la transformation. Pour VEOLIA, la prise de conscience que le réseaux d’eau constituent un patrimoine précieux qu’il faut protéger et valoriser justifie tous les efforts. Pour AGPM, la fierté de contribuer à la protection de nos personnels militaires donne du sens à l’action quotidienne. Ces formules ne sont probablement que des mots pour des personnes extérieures. Mais pour les salariés investis, ces mots résonnent avec leurs valeurs. Et maintenant, que reste-t-il de ces projets de transformation culturelle? Peut-être simplement l’ambition de développer la culture de la transformation.

(1) Aviez-vous reconnu tout ou partie de mes invités ? Les voici …

Un grand merci pour leur témoignage à Mylène Dubranle, directrice de la transformation d’AGPM et à Bénédicte Ebrard, digital transformation and performance manager de VEOLIA Eau région SUD. Merci également pour leur participation à Rodrigue Granger (COGEN), Christophe Regorsek (Défense Environnement Services), David Queva (Monaco Marine), Alain Guinot (CNIM), Hubert Labourdette (Assystem), Jean-Philippe Monnot (Cegelec), Marjorie Bertin (CMA CGM), François Falcou (ECA Robotics), Florence Pichon et Jean-Pierre Seval (Département du Var).

Frédéric Blanpain

D.R.E.A.M : quel sera le Déclencheur de votre transformation? A quelle Expertise ferez-vous appel ? Pour quelle Ambition ? Quels Résultats ? PS : la transformation, c’est Maintenant !